AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 (+) these boots are made for walking and that's just what they'll do

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar


✣ messages : 287



come together
RELATIONSHIPS:

MessageSujet: (+) these boots are made for walking and that's just what they'll do   Dim 23 Déc - 0:59


jonhektor berkovitch
est le chat potté
Citation :
in the land of stories
nom complet ✣ appelez-le comme vous voulez. matou, minet, boule de poil. c'est un chat quoi. mais bon, il préfère qu'on l'appelle maître chat. cherchez pas à comprendre, il trouve ça chique et tendance. âge ✣ cins ou six ans. malheureusement pour vos oreilles, il a neuf vie. oui oui, j'ai bien dit neuf. statut civil ✣ c'est un félin. je vous passe le chapitres des chaleurs, etc. royaume ✣ the charming kingdom. titre ✣ expert en chasse de souris et grand seigneur, à ses heures perdues. situation familiale ✣ il doit avoir quelques enfants, par-ci, par là. conte ✣ le chat botté, charles perrault.

in storybrooke
nom complet ✣ jonhektor vladimir berkovitch. âge ✣ vingt ans. job ✣ patron d'un petit casino, spécialiste au jeu du poker. sa mission ✣ johnny doit dépouiller neuf habitants de storybrooke grâce à sa ruse. entre loyauté et escroquerie que choisira-t-il ? groupe ✣ back to black avatar ✣ ed westwick.

caractère ✣
doux/ce vit/ve plein/e de joie triste amical/e associable intelligent/e simplet/e calme colérique réfléchi/e impulsif/ve simple orgueilleux/se


sweet story of mine
il était une fois, dans un royaume où régnait la paix et la prospérité.. blah, blah, blah. j'ai toujours détesté les histoires qui commencent comme ça. nan mais sérieusement, rien qu'en lisant le " il était une fois ", tu sais déjà que la princesse elle va se faire engrosser seize fois et qu'elle sera heureuse avec son prince dans leur joli château, au-dessus de la colline. nan mais n'importe quoi. c'est pas ça la vie, c'est pas ça du tout ! bon, ok, j'suis pas vraiment une princesse, mais moi, pour arriver dans ce château à la noix, j'ai dû me battre ! et oui ! j'y suis pas arrivé avec les griffes dans les poches ! Bref, je suppose que vous voulez savoir mon histoire ? oh doux félix, que vous êtes curieux, vous, les humains ! je vous vois bien, derrière vos écrans là, les yeux grands ouverts ! vous voulez que je vous raconte, comment, et pourquoi j'suis arrivé ici, à storybrooke. bon, j'vais vous raconter ça autour d'un bol de lait. grattouillez-moi le ventre, et peut-être - je dis bien peut-être - que je vous raconterai aussi, comment j'ai réussi à devenir the maître chat. ah, je savais que vous alliez le faire. grattez moi là, juste ici. hmmm, voilà, c'est parfait. vous êtes définitivement nés pour gratter mon poil soyeux. oh, vous sentez mes muscles ? félinement sexy, n'est-ce pas ? bref, oui ! c'est bon ! je vais vous la raconter cette histoire !

the land of stories Baptiste Guignard n'avait jamais été bien chanceux. Il rêvait de gloire, de richesse ; il était le troisième fils d'un vieux paysan. Il enviait les femmes belles, enjouées et charismatiques ; il était promis à sa cousine Frédérique (elle n'avait plus que deux dents). Une plaque de verre glas, un pigeon incontinent, une mauvaise récolte ? Le malheureux était toujours preneur. La chance lui avait fait faux bond, et cela depuis toujours.
À genoux, devant la fenêtre de sa chambre, Baptiste priait. Il priait, avec toute la conviction du monde. Il suppliait la bonne étoile de lui laisser le droit de goûter à la richesse absolue. Il voulait être seigneur, marquis, prince, peu importe, Baptiste voulait simplement avoir du pouvoir. Il enviait l'or, le cachemire et les bons rôtis de bœuf. Cette nuit-là, la nuit semblait particulièrement dégagée et juste en face du jeune fermier, la bonne étoile étincelait en toute vigueur. Baptiste pria une énième fois. Son père succomba d'un arrêt cardiaque quelques heures plus tard.

Trois fils. Trois héritages. Un moulin. Un âne. Un chat. Le moulin pouvait plus ou moins faire vivre quiconque à qui il appartenait. Les récoltes, le blé, un peu de sous dans les poches. Tout allait mieux avec un moulin à la maison. L'âne, lui, était particulièrement jeune. Il galopait - ou plutôt marchait - à une folle vitesse, un ou deux kilomètres par jour ! Et la bestiole était capable de porter plus d'un kilo de pomme sur son dos ! Un véritable âne de luxe. Quant au chat.. Que dire ? C'était un chat quoi. Ce fut tout naturellement que Baptiste hérita non pas du moulin, non pas de l'âne mais du chat ! Baptiste se savait perdu à jamais. Il était plongé dans une gigantesque misère.

Les semaines passèrent. Après de violentes disputes avec ses deux frères, Baptiste quitta la ferme familiale pour se lancer dans la vie active. Il ne trouva jamais de travail, ni de femme, et encore moins de maison. Qui voulait d'un fils de fermier dans son atelier ? Qui voulait d'un paysan en tant que gendre ? Personne. Ce fut, accompagné de ce fameux chat, qu'il s'installa sous un pont en bois, à l’abri de la pluie et du vent - enfin presque. Baptiste ne mangeait pas à sa faim, loin de là. Le chat lui rapportait quelques fois une ou deux souris, mais il était tenait encore assez à sa vertu pour ne pas dévorer ces répugnantes bêtes ! La bonne étoile brillait cette nuit là. Et, à genoux, Baptiste tenta de prier encore une fois. Il n'avait plus que ça à faire à vrai dire. La situation ne pouvait être pire. Les yeux clos, les mains jointes, Baptiste murmura son souhait avec douceur et fragilité. T'as pas encore compris que ça servait à rien de prier mon gars ? Baptiste tressaillit et mit quelques secondes à réaliser que quelqu'un lui avait réellement parler. À droite, à gauche, derrière lui, devant lui. Il n'y avait personne, si ce n'était que son bon vieux chat. La bonne étoile ? Est-ce vous ? demanda Baptiste, alarmé, perturbé, ahuri ! Nom d'une boule de poil, que tu es bête. c'est moi qui te parle. enchaîna le chat tout en brandissant sa splendide queue dans la nuit perçante. Le jeune homme hurla en reculant brusquement. Braqué contre une roche, le beau vagabond se répétait ces quelques mots. Baptiste. Tu n'as pas mangé depuis plusieurs jours. Tu perds la tête. Ce chat ne parle pas. Les chats ne parlent pas. D'accord ? Alors là, je dois avouer que j'te comprends pas tellement mec. Tu crois qu'une étoile peut exaucer tes vœux mais tu penses que les animaux ne peuvent pas parler ? Tu manques cruellement de logique mon chaton. La tête enfouie dans ses mains, Baptiste ne pouvait y croire. La bonne étoile avait certainement mal compris son vœux ! Il ne voulait pas d'un chat qui parle, il voulait simplement un peu plus d'argent ! Non, ce n'est pas la bonne étoile qui m'a donné la parole. Je parle depuis toujours. C'est juste qu'avant, je n'avais rien à dire. Le chat se frotta avidement contre les jambes de son maître. Bref, je chassais un bon gros lapin et je dois avouer que j'ai eu une petite idée. Je n'ai qu'à chasser pour toi, et échanger ces lapins contre une généreuse somme au roi. Baptiste fixait l'animal, les yeux grands ouverts, le souffle coupé. Si le roi te voyait parler, il te tuerait de suite, sans même réfléchir. Il penserait que tu es un sorcier, ou un magicien. Le chat s'esclaffa. Il rit longuement se recroquevillant sur lui-même. Dans quel monde vis-tu ? Le roi sait très bien que les animaux peuvent parler. Tout le monde sait ça à la cours ! C'est tendance d'avoir un animal qui parle. Profites-en, tu es à la pointe de la mode avec moi dans tes pattes. Enfin, dans tes mains. Baptiste crut devenir fou, fou allié. Et.. Et.. et tu gagnerais quoi à faire ceci ? Le chat bondit sur lui même et posa ses deux pattes avant sur les genoux de son maître. Le fixant dans les yeux, il clama promptement ces quelques mots. Je n'ai jamais dit que je ferai ça gratuitement. Donne moi ton sac, et tes bottes et d'or, tu seras recouvert. Que veux-tu faire d'un sac et d'une paire de bottine ? Oh, je trouve ça plutôt chique. J'ai toujours aimé la mode tu sais. Mon maître est peut-être un gueux, mais je reste un chat de luxe tout de même !

je sais bien que les humains ne sont pas aussi malins que nous, mais j'espère de tout mes poils que vous avez compris que le petit chat trop mignon qui parle, c'est moi ! et bien oui, avec mes bottes et mon petit sac, j'ai été voir le roi. je lui ai rapporté un gros lapin. je les ai jamais aimé ces lapins, surtout le lapin blanc. alors lui, un jour, je lui ferai la peau et je le dévorerai moi-même. hmm, j'en ronronne rien qu'en y pensant. bref, je disais quoi ? oui, j'ai été voir le roi, et il m'a payé. bien sûr, je n'avouais pas que c'était moi le chasseur, non, je prétendais que mon maître chassait et qu'il m'envoyait apporter ces présents à notre roi. comblé, il nous payait avec de grosses pièces d'or. malin le lynx ? ( enfin, j'suis pas vraiment un lynx, mais c'est tout comme ). c'est en apportant un furet, un soir d'été, que j'ai appris que le roi quittait son royaume le temps d'un week end, accompagné de sa fille, la princesse. oh oui, j'ai tout de suite élaboré un plan. l'un des plans les plus judicieux de mes neuf vies confondues. la calèche du roi allait automatiquement passé au dessus du pont où baptiste et moi habitions.. j'ai alors proposé à mon maître de..


lave toi, ici, dans ce lac ! je dissimulerai tes vêtements un peu plus loin. baigne toi dans cette eau pure et douce ! lorsque la calèche du roi passera sur le pont, j’accourrai et miaulerai que tu es mon maître et que tu t'es fait dérober tous tes vêtements alors que tu te rafraichissais ! je dirai que tu es un prince, ou non, mieux, je dirai que tu es un marquis ! le marquis de carabas ! Baptiste se dévêtit alors rapidement et bondit dans l'eau.

mon plan s'est opéré à merveille. le roi a offert au marquis, enfin à baptiste, de luxueux vêtement et l'a convié à monter dans sa calèche. la princesse est tombée directement amoureuse de mon maître. il était plutôt beau gosse, habillé en marquis. pendant qu'il charmait la belle princesse, moi, je grattais à toutes les portes pour leur expliquer la situation. tous devait dire que les terres sur lesquels nous étions appartenaient au marquis de carabas. de cette façon, le roi allait réellement penser que Baptiste était un marquis. oh ! j'ai failli oublier le moment le plus intéressant de l'histoire ! le roi a demandé à baptiste de lui montrer sa maison, histoire qu'il confirme son statut de marquis. je vous rappelle qu'on vivait sous un pont. j'avais même pas ma propre litière. notre cabane ressemblait à tout, à part à la demeure d'un marquis. comme à mon habitude, j'ai eu une brillante et remarquable idée. j'suis un chat de luxe intelligent, que voulez-vous..

dans notre village, il y avait un ogre, un ogre aux redoutables pouvoirs. il effrayait tout le monde, même moi. mais, nous devons affronter nos peurs. je devais me rendre chez ce monstre pour mettre mon plan en œuvre. on disait qu'il se transformait en ce qu'il voulait. je risquais ma vie en m'y rendant, mais je la risquais aussi en ne faisant rien ! l'ogre était riche, si riche que sa maison était comparable, non pas à celle d'un marquis, mais à celle du roi lui-même !


je n'ai pas pour habitude d'accueillir chez moi un chat botté vous savez. rétorqua l'ogre en laissant le chat pénétrer la demeure. Les yeux du félin s'ouvrirent subitement, la bouche entre ouverte, les oreilles baissées. Il n'en revenait pas. C'était magnifique, pour ne pas dire extraordinaire. Il n'avait jamais rien vu de tel. Tout était démesurément beau et luxueux. Que me vaut votre présence ici, Botté ? Le chat pivota sur ses coussinets pour confronter le regard de l'ogre. J'aimerais voir si la légende est véritable, si vous avez réellement la capacité de vous métamorphoser en ce que vous voulez ! Sachez que je n'y crois pas une seule seconde. Vous n'êtes qu'un ogre. Rien de plus. Le matou provoquait la créature qui se transforma somptueusement en un gigantesque lion. Il rugit fermement en s'avançant avidement vers le petit chat. Le dos courbé, le poil hérissés et les oreilles baissées, ce dernier n'osa défier d'avantage le roi de la jungle. Waouh. Impressionnant. murmura le chat. Vous êtes certes en capacité de vous transformer en un lion, mais vous ne pouvez certainement pas vous métamorphoser en un animal plus petit, tel une souris par exemple ! enchérit le chat tout en bouclant son discours d'un léger rictus. L'ogre, vexé par ses propos et voulant prouver au chat qu'il valait mieux que quiconque, se métamorphosa en une toute petite souris. Il n'eut guère le temps de reprendre sa forme habituelle que le félin lui sauta dessus et le dévora majestueusement. Plutôt doué pour un chat botté.


impressionné par la fausse richesse du faux marquis de carabas, le roi légua la main de sa fille à mon maître. vous vous demandez certainement pourquoi j'ai fait tout ça pour lui ? bien, je l'ai fait afin de devenir, moi aussi, un grand seigneur. en effet, baptiste m'a couvert d'argent à mon tour et à fait de moi le maître chat. si ça, c'est pas la classe. je suis the cat du royaume quoi. et tout cela, grâce ma ruse de félin expérimenté.

bon là, vous vous dites que c'est bien mignon mais que ça nous avance en rien. vous ne savez toujours pas ce que je fous à storybrooke. bah à vrai dire, moi non plus j'sais pas très bien ce que je fais ici. en une poignée de mot, une vilaine sorcière a jeté un sort sur notre monde et nous voilà dans le vôtre, enfermé dans une petite ville, storybrooke quoi. bien sûr, on a pas le droit de sortir de ce taudis, et vous n'avez pas le droit de venir non plus ! j'suis condamné à y rester tout au long de mes neuf vies, moi, mon maître, sa femme et tous les autres. je vous explique par la surprise que j'ai eu quand j'ai découvert que j'étais désormais un humain.


storybrooke Il était étendu là, par terre, comme un vulgaire animal. Recroquevillé sur lui-même, simplement vêtu d'une paire de botte et d'un chapeau, orné d'une plume. Ses yeux s'ouvrirent faiblement. Il haletait doucement et ce fut brusquement qu'il fit un bond sur lui-même lorsqu'il ne reconnut absolument pas l'endroit dans lequel il était. Il restait couché sur le vieux parquet poussiéreux et analysait brièvement chacun des objets qui l'entourait. Non, il ne connaissait rien de tout ça, rien du tout. Il se mit à quatre patte et s'apprêta à courir vers une éventuelle sortie lorsqu'il lui sembla que quelque chose avait changé en lui. Il semblait tellement plus lourd, beaucoup moins soules. Il riva ses yeux sur ses pattes avant de hurler. Il hurla une seconde fois en entendant son propre cri. C'était tout à part des pattes. C'était tout à part un miaulement. Il se mit alors à genoux et contempla ses pattes. Ses griffes, ses coussinets, ses poils, tout avait disparu pour laisser place à dix longs doigts, à dix ongles. Non, ce n'était pas possible. Il leva les yeux vers le mur qui s'opposait à lui et croisa son propre reflet dans un miroir. La main sur le visage, l'autre sur le torse, il s'auscultait lui-même. Le chat botté se trouvait être l'homme botté. Il s'égosilla alors en comprenant qu'il était désormais un humain. La malédiction. Il bondit sur ses deux jambes machinalement. Un pas. Deux pas. Il tomba à terre. Il ne savait pas marcher tel un humain, il ne savait pas s'exprimer comme un humain. Il était fichu. Anéanti.

c'est depuis ce jour de chien que j'suis un humain. mon dieu, je déteste ça. j'ai mis plusieurs semaines à parler, à marcher comme vous. c'est pas facile hein ! je n'arrive même plus à me laver tout seul le.. enfin vous voyez quoi ! j'aime pas l'eau moi !


Une lettre posée sur une longue et large table, nappée d'un tissu vert où trônait une dizaine de boules de différentes couleurs. Il y avait plusieurs tables semblable à celle-ci dans cette pièce. Il prit la lettre et ce fut attentivement qu'il l'a lu dans le moindre détails.

c'est dans cette lettre que j'ai appris que je m'appelais désormais jonhektor berkovitch, que j'avais vingt ans et que j'étais patron d'un casino. j'ai mis deux mois à comprendre le fonctionnement de tous ces jeux à sous. j'en fais mon business désormais. mais bon, ça change de ma vie de chat, ma vie de seigneur. je serais prêt à beaucoup de chose pour retourner à la belle époque ; il existe bien une solution pour cela. en effet, la sorcière nous a donné à tous, une mission. une fois accomplie, nous pourrions retourner chez nous. je garde espoir, il est évident que je dois accomplir ma mission ! qu'elle est-elle ? non, ça ne vous regarde pas.. vous voulez vraiment le savoir ? nan mais en vrai, ça se fait pas de balancer l'info comme ça. désolé mais je peux pas la dire. bon, ok. en gros je dois plumer un maximum de personne. je manie la parole comme un chef, j'ai juste à les manipuler pour qu'il dépense un maximum d'argent dans mes machines à sous ou autre. qu'ils parient, qu'il jouent, et à moi les bonnes vieilles souris de the land of stories.



captainpsycho / 17yo / bazzart
il pète sa môman

_________________

jonhektor berkovitch est le chat botté. GARGOYLES, STANDING, AT THE FRONT OF YOUR GATE. TRYINT TO TELL ME TO WAIT, BUT I CAN'T WAIT TO SEE YOU. SO I RUN, LIKE I'M MAD, TO HEAVEN'S DOOR. I DON'T WANNA BE BAD, I WON'T CHEAT YOU NO MORE. ROSES, BEL AIR, TAKE ME THERE, I HAVE BEEN WAITING TO MEET YOU.


Dernière édition par Jonhektor Berkovitch le Dim 6 Jan - 14:59, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


✣ messages : 265



come together
RELATIONSHIPS:

MessageSujet: Re: (+) these boots are made for walking and that's just what they'll do   Dim 23 Déc - 8:19

Bienvenue! ♥️
LE CHAT POTTE

_________________
    don't listen to a word i say
    THE SCREAMS ALL SOUND THE SAME

    .ReedNight

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


✣ messages : 287



come together
RELATIONSHIPS:

MessageSujet: Re: (+) these boots are made for walking and that's just what they'll do   Dim 23 Déc - 10:28

douglas en ken, c'est parfait
merci gars I love you

_________________

jonhektor berkovitch est le chat botté. GARGOYLES, STANDING, AT THE FRONT OF YOUR GATE. TRYINT TO TELL ME TO WAIT, BUT I CAN'T WAIT TO SEE YOU. SO I RUN, LIKE I'M MAD, TO HEAVEN'S DOOR. I DON'T WANNA BE BAD, I WON'T CHEAT YOU NO MORE. ROSES, BEL AIR, TAKE ME THERE, I HAVE BEEN WAITING TO MEET YOU.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


✣ messages : 265



come together
RELATIONSHIPS:

MessageSujet: Re: (+) these boots are made for walking and that's just what they'll do   Dim 23 Déc - 10:31

"j'y suis pas arrivé avec les griffes dans les poches ! "
Bref je pars

_________________
    don't listen to a word i say
    THE SCREAMS ALL SOUND THE SAME

    .ReedNight

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


✣ messages : 287



come together
RELATIONSHIPS:

MessageSujet: Re: (+) these boots are made for walking and that's just what they'll do   Dim 23 Déc - 10:35

le truc, c'est qu'il n'a pas vraiment de poche !

_________________

jonhektor berkovitch est le chat botté. GARGOYLES, STANDING, AT THE FRONT OF YOUR GATE. TRYINT TO TELL ME TO WAIT, BUT I CAN'T WAIT TO SEE YOU. SO I RUN, LIKE I'M MAD, TO HEAVEN'S DOOR. I DON'T WANNA BE BAD, I WON'T CHEAT YOU NO MORE. ROSES, BEL AIR, TAKE ME THERE, I HAVE BEEN WAITING TO MEET YOU.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
BURN, BABY BURN.

✣ messages : 699



come together
RELATIONSHIPS:

MessageSujet: Re: (+) these boots are made for walking and that's just what they'll do   Dim 23 Déc - 12:57

OMFG LE CHAAAAAAT. Vous allez me tuer avec les personnages !
Bienvenue, en plus Ed quoi. Si tu as une question, je suis là.

_________________
Pour le meilleur, et surtout pour le pire, Norma-Jean devient la Evil Queen. Twisted Evil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://once-uponatime.forumactif.org
avatar


✣ messages : 287



come together
RELATIONSHIPS:

MessageSujet: Re: (+) these boots are made for walking and that's just what they'll do   Dim 23 Déc - 13:04

blanche neige et les sept nains, c'est mon conte préféré I love you
merci en tout cas
ce forum est juste géant.

_________________

jonhektor berkovitch est le chat botté. GARGOYLES, STANDING, AT THE FRONT OF YOUR GATE. TRYINT TO TELL ME TO WAIT, BUT I CAN'T WAIT TO SEE YOU. SO I RUN, LIKE I'M MAD, TO HEAVEN'S DOOR. I DON'T WANNA BE BAD, I WON'T CHEAT YOU NO MORE. ROSES, BEL AIR, TAKE ME THERE, I HAVE BEEN WAITING TO MEET YOU.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
BURN, BABY BURN.

✣ messages : 699



come together
RELATIONSHIPS:

MessageSujet: Re: (+) these boots are made for walking and that's just what they'll do   Dim 23 Déc - 13:07

Awaaa merci.

_________________
Pour le meilleur, et surtout pour le pire, Norma-Jean devient la Evil Queen. Twisted Evil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://once-uponatime.forumactif.org

Invité
Invité



MessageSujet: Re: (+) these boots are made for walking and that's just what they'll do   Dim 23 Déc - 13:58

bienvenue Ed en chat potté quel choix parfait. I love you
Revenir en haut Aller en bas
avatar


✣ messages : 287



come together
RELATIONSHIPS:

MessageSujet: Re: (+) these boots are made for walking and that's just what they'll do   Dim 23 Déc - 14:08

freya en gretel, c'est parfait aussi I love you

_________________

jonhektor berkovitch est le chat botté. GARGOYLES, STANDING, AT THE FRONT OF YOUR GATE. TRYINT TO TELL ME TO WAIT, BUT I CAN'T WAIT TO SEE YOU. SO I RUN, LIKE I'M MAD, TO HEAVEN'S DOOR. I DON'T WANNA BE BAD, I WON'T CHEAT YOU NO MORE. ROSES, BEL AIR, TAKE ME THERE, I HAVE BEEN WAITING TO MEET YOU.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
♠ 'tention je mords

✣ messages : 51



come together
RELATIONSHIPS:

MessageSujet: Re: (+) these boots are made for walking and that's just what they'll do   Dim 23 Déc - 14:08

Welcome

_________________
I'm the big bad wolf... And I'm gonna eat you Twisted Evil
Itaque tum Scaevola cum in eam ipsam mentionem incidisset, exposuit nobis sermonem Laeli de amicitia habitum ☜ feets&foot ☞
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


✣ messages : 287



come together
RELATIONSHIPS:

MessageSujet: Re: (+) these boots are made for walking and that's just what they'll do   Dim 23 Déc - 14:15

Merci I love you

_________________

jonhektor berkovitch est le chat botté. GARGOYLES, STANDING, AT THE FRONT OF YOUR GATE. TRYINT TO TELL ME TO WAIT, BUT I CAN'T WAIT TO SEE YOU. SO I RUN, LIKE I'M MAD, TO HEAVEN'S DOOR. I DON'T WANNA BE BAD, I WON'T CHEAT YOU NO MORE. ROSES, BEL AIR, TAKE ME THERE, I HAVE BEEN WAITING TO MEET YOU.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité



MessageSujet: Re: (+) these boots are made for walking and that's just what they'll do   Dim 23 Déc - 22:23

Comment je kiff ta fiche Tu me tues tout le long
Bref, bienvenue (?)
Revenir en haut Aller en bas
avatar


✣ messages : 287



come together
RELATIONSHIPS:

MessageSujet: Re: (+) these boots are made for walking and that's just what they'll do   Dim 23 Déc - 22:23

merci mon gros lapin I love you

_________________

jonhektor berkovitch est le chat botté. GARGOYLES, STANDING, AT THE FRONT OF YOUR GATE. TRYINT TO TELL ME TO WAIT, BUT I CAN'T WAIT TO SEE YOU. SO I RUN, LIKE I'M MAD, TO HEAVEN'S DOOR. I DON'T WANNA BE BAD, I WON'T CHEAT YOU NO MORE. ROSES, BEL AIR, TAKE ME THERE, I HAVE BEEN WAITING TO MEET YOU.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
BURN, BABY BURN.

✣ messages : 699



come together
RELATIONSHIPS:

MessageSujet: Re: (+) these boots are made for walking and that's just what they'll do   Dim 23 Déc - 22:41

Mon chat. (je vais t’appeler comme ça maintenant. )
Ta fiche est géniale, validée. I love you

_________________
Pour le meilleur, et surtout pour le pire, Norma-Jean devient la Evil Queen. Twisted Evil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://once-uponatime.forumactif.org
avatar


✣ messages : 287



come together
RELATIONSHIPS:

MessageSujet: Re: (+) these boots are made for walking and that's just what they'll do   Dim 23 Déc - 22:44

Merci poulette

_________________

jonhektor berkovitch est le chat botté. GARGOYLES, STANDING, AT THE FRONT OF YOUR GATE. TRYINT TO TELL ME TO WAIT, BUT I CAN'T WAIT TO SEE YOU. SO I RUN, LIKE I'M MAD, TO HEAVEN'S DOOR. I DON'T WANNA BE BAD, I WON'T CHEAT YOU NO MORE. ROSES, BEL AIR, TAKE ME THERE, I HAVE BEEN WAITING TO MEET YOU.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: (+) these boots are made for walking and that's just what they'll do   

Revenir en haut Aller en bas
 

(+) these boots are made for walking and that's just what they'll do

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ONCE UPON A TIME :: ✣ vie des personnages :: les présentations :: les validés-